Position actuelle  : ACCUEIL >> Divers >> texte

Pierre-Jean de San Bartolomé : Les portes de la lune dans la lumière et l’ombre

2017-03-14      Texte : Tan Xingyu

 

   

 

« Les gens peuvent connaître la douleur ou la joie, être proches ou séparés, la lune peut être sombre ou lumineuse, pleine ou incomplète. » La pleine lune représente le bonheur pour les Chinois aspirant à une vie heureuse et prospère. Dans les jardins traditionnels chinois, les portes de lune sont très présentes. La porte en forme de lune, comme une vraie lune lumineuse sur le mur, symbolise le bonheur et la prospérité et est ainsi devenue un signe culturel typique de la Chine. La porte de lune photographiée par San Bartolomé ne constitue cependant pas le symbole de la culture traditionnelle chinoise, mais une fenêtre pour comprendre la Chine moderne.

Nommé Chevalier des Arts et des Lettres, M. San Bartolomé a réalisé nombre d'accomplissements artistiques. La Chine occupe une place particulière dans sa vie créative. Au printemps 2003, en tant qu'attaché culturel de l'ambassade de France en Chine, il était chargé de la coordination des Années Croisées franco-chinoises. En 2006, il a créé le festival Croisements et a assumé la responsabilité de directeur général en organisant des activités culturelles dans une vingtaine de villes en Chine et dans d'autres régions asiatiques pendant les trois premiers festivals jusqu'à la fin des Jeux olympiques en août 2008. M. San Bartolomé a également participé à ces événements. En septembre 2010, il a partagé avec deux autres photographes étrangers le Prix du meilleur photographe étranger au Festival international de photographie de Pingyao.

M. San Bartolomé profite de son séjour professionnel en Chine pour visiter le pays et communiquer avec les Chinois. Même s'il ne maîtrise pas couramment le mandarin, cela n'enlève rien à sa curiosité pour les Chinois. « En tant qu'artiste, je peux facilement percevoir les vrais sentiments des gens. Si une œuvre est bonne, les gens l'aiment. Cela, je peux le constater sans la langue. De l'autre côté, les spectateurs chinois peuvent aussi distinguer tout de suite si l'oeuvre est sincère ou pas ».  

中国专题图库