Position actuelle  : ACCUEIL >> Ecologie >> texte

Le pouvoir des documentaires chinois sur la nature

2017-04-12      Texte de Li Wenju

 

Photographies de l’équipe du film Le Pouvoir de la nature

Le dernier jour de l’année 2016, le premier épisode du documentaire en six volets Le Pouvoir de la nature, une réalisation comme nulle autre en Chine, a été diffusé sur la chaîne publique CCTV. Il a obtenu un audimat record pour le réveillon, alors même qu’il était en compétition avec des émissions de divertissement populaires sur les autres chaînes.




La production du documentaire a pris cinq ans au total. L'équipe a parcouru des centaines de milliers de kilomètres dans toute la Chine, des hauts monts Hinggan, dans la province septentrionale du Heilongjiang, aux îles Xisha en mer de Chine méridionale, en passant par les régions les plus intactes du pays. Plus de 500 jours de tournage dans la nature sauvage ont permis de filmer plus d’une centaine d’espèces de faune et de flore rares, comme des antilopes tibétaines, des léopards de neige, des yaks sauvages, des gibbons et des éléphants d'Asie. Le documentaire relate des histoires touchantes sur les créatures terrestres et présente la beauté de la Chine de manière nouvelle.




Premier de son genre en Chine, le programme a été réalisé en coopération par la chaîne documentaire de CCTV et de nombreux grands producteurs de documentaires télévisés comme la BBC, Discovery Channel et NHK.




Ces dernières années, la production documentaire en Chine a connu un développement rapide, et on assiste à un essor du nombre de sociétés de production, de producteurs et du volume produit. De nombreux documentaires sont maintenant diffusés dans les cinémas, pour le plus grand bonheur des spectateurs.




Pourtant, la capacité de la Chine à produire des documentaires sur la nature est relativement faible. Après avoir regardé Le Pouvoir de la nature, le professeur Zhang Tongdao, spécialiste renommé des documentaires, l'a qualifié de « percée pour les documentaires naturels chinois ».

L'équipe a consacré une énergie considérable à son sujet. Son premier documentaire complet, La Chine forestière, a été diffusé en 2007.




Des viviers d'espèces rares ont été découverts dans la région nord-ouest du pays, où les conditions naturelles difficiles de la région autonome du Tibet, de la province du Qinghai et de la région autonome ouïgoure du Xinjiang ne favorisent pas l’installation humaine.

L'équipe a subi des environnements naturels hostiles pour filmer les animaux sauvages qui y vivent. En 2011, les photographes se sont aventurés à Qiangtang, l'une des quatre régions les moins peuplées de Chine, où ils ont vu des antilopes tibétaines, une espèce rare sous protection étatique de premier niveau qui vit à plus de 5 000 mètres au-dessus du niveau de la mer. La première épreuve a été de s’adapter à l'altitude. À la tombée de la nuit, la température est tombée à - 30 degrés, laissant les photographes frissonnants au milieu de nulle part.




L'équipe photographique est restée deux mois à Qiangtang et a enregistré le cycle de vie des antilopes tibétaines de la reproduction, la grossesse et la naissance jusqu'à la migration, l'un des phénomènes naturels les plus impressionnants de Chine. Plus de 100 000 antilopes tibétaines parcourent avec leurs petits 100 000 kilomètres carrés de terres intactes à Qiangtang.

La réalisatrice Yuan Yuan a été fascinée par les grandes scènes de migration. « J’avais lu ces scènes dans un livre écrit par Sven Hedin, un aventurier suédois de renommée mondiale », dit-elle. « Mais je n'avais jamais espéré avoir la chance d'en être témoin de mes propres yeux ! »




Le Pouvoir de la nature documente l’état de la nature dans un pays en développement rapide. Chaque scène a été filmée en pleine nature. Le documentaire présente la Chine naturelle de manière réaliste et précise.

« Nous n’aurions jamais pu faire cela sans notre amour et notre passion pour les animaux sauvages, les plantes, les montagnes et les rivières », a déclaré Sun Kun, photographe de l'équipe.

L’auteur est réalisateur pour la CCTV et a dirigé la réalisation du film Le Pouvoir de la nature.


中国专题图库