Position actuelle  : ACCUEIL >> Exclusif >> texte

Écoles de l’amitié Chine-Myanmar

2017-07-10      

Texte de Wang Fengjuan  

Photographies de Qin Bin 

Au début de l’année, de nouveaux bâtiments et un stade donné par le gouvernement chinois ont été ouverts au lycée n° 14 du centre-ville de Naypyidaw, la capitale du Myanmar. 

Le 14 novembre 2014, le premier ministre chinois Li Keqiang a visité l'école lors de sa visite au Myanmar, où ilassistait aux réunions des dirigeants de l'Asie orientale. Il a exhorté les élèves à étudier soigneusement et à transmettre l'amitié traditionnelle entre les deux pays. Pour soutenir le développement de l'éducation au Myanmar et aider le pays à former le personnel nécessaire, l'ambassade de Chine a collaboré avec le gouvernement à Naypyidaw pour lancer le programme des « écoles de l'amitié Chine-Myanmar » en 2016. Jusqu'à présent, dix écoles ont été construites dans le cadre du programme, bénéficiant à plusieurs milliers d'étudiants locaux. Le lycée de Naypyidaw était le cinquième établissement à bénéficier du programme. On estime qu'à la fin de l’année 2017, plus de vingt de ces écoles auront été complétées. 

En mai, la plupart des écoles du Myanmar ferment pour les vacances d'été. Cependant, l'école secondaire n° 14 était remplie d'enseignants de diverses écoles de Yangon, qui assistaient à une séance de formation. 

« Nos élèves aiment le sport », a souligné Daw Htay Yu, qui travaille au lycée depuis 2011. « Le nouveau stade donné par la Chine les inspire à faire plus d'exercice. » Elle est très fière que l'école ait remporté le championnat de sepak takraw(kick-volleyball) 2016 à Naypyidaw.

 

 

Elle explique que bien qu’un ordinateur, un bureau et un terrain de jeu semblent peu importants, tout cela inspire les élèves des régions pauvres à élargir leurs horizons.  

En plus de faire don de nouveaux bâtiments scolaires et d’un stade, la Chine offre aussi des opportunités de venir étudier dans le pays. En juillet 2015, un groupe de douze enseignants et élèves du lycée no14, dont le principal de l’établissement, ont participé à un programme estival organisé par l’Association de l’amitié Chine-Myanmar à Beijing. Ils ont étudié le chinois auprès d’une enseignante de langue maternelle et à la fin du programme, ils étaient capables de communiquer entre eux en chinois. Ils ont notamment pu remercier leur professeur de chinois dans sa langue. 

Un élève de dix-sept ans a déclaré qu’il avait beaucoup aimé la Grande muraille. Après l’avoir gravie, il a crié en chinois l’expression qu’il venait d’apprendre : « Nous sommes des héros ! » Un autre élève de treize ans a confié que son rêve était d’étudier à l’Université de Pékin, et a fait vœu de travailler dur pour y parvenir. La Cité interdite, le Palais d’été, les pandas du zoo et les cours de chinois ont fortement impressionné les étudiants durant leur séjour à Beijing. 

L’ambassade de Chine au Myanmar a établi le Fonds d’étude de l’amitié China-Myanmar pour aider les meilleurs élèves des régions pauvres du Myanmar à subvenir à leurs besoins éducatifs et même à venir étudier en Chine. À la demande du Myanmar, la Chine a prévu d’étendre son programme de bourses, afin de fournir un soutien encore plus grand au développement économique de son voisin. 

Myo Thein Gyi, le ministre de l’Éducation du Myanmar, fait remarquer que les talents sont indispensables au développement d’un pays, et que le gouvernement s’efforce d’améliorer l’éducation et les écoles. Il a souligné la reconnaissance de son pays envers la Chine pour l’aide que celle-ci a apportée au secteur éducatif, et que son ministère a l’intention de renforcer sa coopération avec l’ambassade de Chine pour construire plus d’écoles de l’amitié, afin que plus d’élèves en bénéficient. 

  

中国专题图库