Aktuelle Position : Zuhause >> Exclusif >> Text

La croissance chinoise, moteur de l’économie mondiale

2017-12-14      Texte de Chen Qiqing    

  • 266208636_8.jpg

  • VCG111129710309.jpg

  • 275126579_8.jpg

  • VCG31504556130.jpg

  • VCG111115840329.jpg

  • 261449269_8.jpg

  • 274161664_8.jpg

< >

Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC) en 2012, le Comité central, avec pour secrétaire général Xi Jinping, suit la ligne directrice générale consistant à maintenir un progrès stable basé sur la conclusion raisonnée selon laquelle le développement économique de la Chine entre dans une « nouvelle normalité ». Il met en avant le concept de développement innovant, coordonné, vert, ouvert et partagé et promeut la réforme structurelle de l'offre. En vertu de ces lignes directrices, l'économie chinoise réalise des progrès constants, non seulement pour le peuple chinois, mais aussi pour l'économie mondiale.

 

Une croissance chinoise positive pour l’économie mondiale

La Chine est aujourd’hui le moteur le plus puissant de l'économie mondiale. En prix courants, le PIB de la Chine a atteint 11 200 milliards de dollars en 2016, soit 14,9 % du total mondial, juste derrière les États-Unis. Mais la contribution de la Chine à la croissance mondiale a largement dépassé la plus grande économie. Les statistiques de la Banque mondiale montrent que de 2013 à 2016, la Chine a contribué en moyenne à 31,6 % de la croissance économique mondiale, soit plus que les États-Unis, la zone euro et le Japon réunis. En 2016, cette contribution a atteint 34,7 %, entraînant une hausse de l'économie mondiale de 0,8 %, ce qui a consolidé le statut de locomotive de la Chine.

La Chine apporte de nouvelles contributions à l'innovation technologique mondiale. Avec l'arrivée d'un nouveau cycle de révolution industrielle, l'innovation est devenue le principal moteur de l'économie mondiale. Tout au long de l'histoire, la Chine a été championne de l'innovation, comme on le sait par ses quatre grandes inventions : le papier, l'imprimerie, la poudre à canon et la boussole. À l'époque moderne, le pays a perdu du terrain, mais au cours des dernières années, la Chine s'est remise au goût du jour et est devenue l'un des principaux pays innovateurs dans les domaines de la communication quantique, des superordinateurs et de la transmission d'énergie. De plus, les « quatre nouvelles grandes inventions » de la Chine – le train à grande vitesse, Alipay, l’e-commerce et le partage de vélos – apportent de grands changements dans la vie des gens. Le monde passe d’un modèle C2C (Copy to China) à 2CC (To Copy China).

 

Le développement de la Chine crée des opportunités pour le reste du monde

Près de quatre décennies après la mise en œuvre de la politique de réforme et d'ouverture à la fin des années 1970, la Chine est devenue la deuxième économie mondiale, le deuxième plus grand pays exportateur, le deuxième plus grand importateur et le deuxième plus grand investisseur à l’étranger. La Chine a certainement les capacités de créer d'énormes opportunités de développement pour le monde.

La Chine fournit un vaste marché pour le monde entier. Comme de plus en plus de Chinois rejoignent la classe moyenne, la consommation augmentera considérablement. Déjà plus grand pays acheteur de vrac, la Chine offrira un marché potentiel énorme aux pays riches en ressources.

Le capital mondial peut tirer parti du développement rapide de la Chine pour récolter des profits. Depuis sa réforme et son ouverture, le pays a absorbé 1 700 milliards de dollars d'investissements étrangers. Et depuis le 18e Congrès national du PCC, la Chine a commencé à promouvoir une économie plus ouverte en créant des zones pilotes de libre-échange, en introduisant le modèle de gestion du pré-établissement national (PENT) avec une liste négative, ouvrant ainsi plus de secteurs à l'arrivée de fonds étrangers.

Les entreprises chinoises se sont aventurées à l'étranger pour investir, ce qui s'est traduit par des opportunités de croissance pour les résidents locaux. De 2013 à 2016, l'investissement direct étranger non financier de la Chine a atteint 491,5 milliards de dollars, soit une hausse de 21,6 % en glissement annuel.

La Chine cherche depuis toujours des avantages partagés. Selon les autorités, au cours des cinq prochaines années, les importations totales du pays devraient atteindre 8 000 milliards de dollars, les investissements étrangers 600 milliards de dollars, les investissements étrangers 750 milliards de dollars et les voyages à l'étranger 700 millions. Ces chiffres annoncent un marché plus important, plus de capitaux et de meilleures opportunités de revenus pour les pays du monde entier.

 

Les projets de la Chine pour un meilleur développement mondial

Depuis le début de la crise financière internationale en 2008, l'économie mondiale est restée morose. Il a été difficile pour le monde d'échapper à la tourmente du ralentissement économique et de passer des anciens moteurs de croissance à de nouveaux. La Chine essaie activement d’y parvenir.

Face au ralentissement économique, la Chine n'a pas adopté de politique de relance à grande échelle, mais a poursuivi un développement innovant, coordonné, vert, ouvert et inclusif, a encouragé la réforme structurelle de l'offre et a réformé les forces productives libérées et développées. Par conséquent, l'économie chinoise a montré une dynamique croissante, établissant un bon modèle pour le monde. Accueilli par la Chine en 2016, le Sommet du G20 de Hangzhou a élaboré un plan de haut niveau pour les réformes structurelles, avec des domaines prioritaires, des principes directeurs et des indicateurs d'évaluation, offrant l'expérience de la Chine pour le développement mondial.

Face à un manque de biens publics mondiaux, la Chine tente de combler les lacunes. Le pays a proposé l'initiative des nouvelles Routes de la soie, afin de partager ses opportunités de développement avec d'autres nations situées le long des circuits commerciaux et de réaliser une prospérité commune. La Chine a également contribué à la création de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures et de la Banque de développement des BRICS, qui fournissent un soutien financier systématique au développement régional coordonné.

Le développement rapide de la Chine a attiré l'attention du monde et est devenu un modèle pour les pays en développement. En raison de l’impact de la crise financière internationale de 2008, de nombreux pays développés ont été enfermés dans le marasme économique au cours des dernières années, de même que certaines économies de marché émergentes. Cependant, la Chine a maintenu une croissance stable. Entre 2013 et 2016, le taux de croissance économique annuel moyen de la Chine a oscillé autour de 7,2 %, un taux considérablement plus élevé que la moyenne mondiale de 2,5 % et même que la croissance moyenne de 4,0 % des économies en développement. Cela illustre les avantages du développement de la Chine et a inspiré plus de pays à apprendre et à emprunter de ses expériences de développement. Le développement de la Chine montre qu'un pays peut choisir son propre chemin de développement en fonction de son histoire et de sa situation. Le développement de la Chine a renforcé la confiance des autres pays dans le choix d'un modèle indépendant adapté de manière optimale à leurs propres conditions et réalités nationales.

De toute évidence, les progrès de la Chine offrent des opportunités pour le développement mondial et le pays contribue à la mise en place d'une économie innovante, dynamique, interactive et inclusive.

 

L'auteur est professeur au département d'économie de l'École du Parti du Comité central du PCC.

 

<

>

La croissance chinoise, moteur de l’économie mondiale

2017-12-14      Texte de Chen Qiqing

  • 266208636_8.jpg

  • VCG111129710309.jpg

  • 275126579_8.jpg

  • VCG31504556130.jpg

  • VCG111115840329.jpg

  • 261449269_8.jpg

  • 274161664_8.jpg

Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC) en 2012, le Comité central, avec pour secrétaire général Xi Jinping, suit la ligne directrice générale consistant à maintenir un progrès stable basé sur la conclusion raisonnée selon laquelle le développement économique de la Chine entre dans une « nouvelle normalité ». Il met en avant le concept de développement innovant, coordonné, vert, ouvert et partagé et promeut la réforme structurelle de l'offre. En vertu de ces lignes directrices, l'économie chinoise réalise des progrès constants, non seulement pour le peuple chinois, mais aussi pour l'économie mondiale.

 

Une croissance chinoise positive pour l’économie mondiale

La Chine est aujourd’hui le moteur le plus puissant de l'économie mondiale. En prix courants, le PIB de la Chine a atteint 11 200 milliards de dollars en 2016, soit 14,9 % du total mondial, juste derrière les États-Unis. Mais la contribution de la Chine à la croissance mondiale a largement dépassé la plus grande économie. Les statistiques de la Banque mondiale montrent que de 2013 à 2016, la Chine a contribué en moyenne à 31,6 % de la croissance économique mondiale, soit plus que les États-Unis, la zone euro et le Japon réunis. En 2016, cette contribution a atteint 34,7 %, entraînant une hausse de l'économie mondiale de 0,8 %, ce qui a consolidé le statut de locomotive de la Chine.

La Chine apporte de nouvelles contributions à l'innovation technologique mondiale. Avec l'arrivée d'un nouveau cycle de révolution industrielle, l'innovation est devenue le principal moteur de l'économie mondiale. Tout au long de l'histoire, la Chine a été championne de l'innovation, comme on le sait par ses quatre grandes inventions : le papier, l'imprimerie, la poudre à canon et la boussole. À l'époque moderne, le pays a perdu du terrain, mais au cours des dernières années, la Chine s'est remise au goût du jour et est devenue l'un des principaux pays innovateurs dans les domaines de la communication quantique, des superordinateurs et de la transmission d'énergie. De plus, les « quatre nouvelles grandes inventions » de la Chine – le train à grande vitesse, Alipay, l’e-commerce et le partage de vélos – apportent de grands changements dans la vie des gens. Le monde passe d’un modèle C2C (Copy to China) à 2CC (To Copy China).

 

Le développement de la Chine crée des opportunités pour le reste du monde

Près de quatre décennies après la mise en œuvre de la politique de réforme et d'ouverture à la fin des années 1970, la Chine est devenue la deuxième économie mondiale, le deuxième plus grand pays exportateur, le deuxième plus grand importateur et le deuxième plus grand investisseur à l’étranger. La Chine a certainement les capacités de créer d'énormes opportunités de développement pour le monde.

La Chine fournit un vaste marché pour le monde entier. Comme de plus en plus de Chinois rejoignent la classe moyenne, la consommation augmentera considérablement. Déjà plus grand pays acheteur de vrac, la Chine offrira un marché potentiel énorme aux pays riches en ressources.

Le capital mondial peut tirer parti du développement rapide de la Chine pour récolter des profits. Depuis sa réforme et son ouverture, le pays a absorbé 1 700 milliards de dollars d'investissements étrangers. Et depuis le 18e Congrès national du PCC, la Chine a commencé à promouvoir une économie plus ouverte en créant des zones pilotes de libre-échange, en introduisant le modèle de gestion du pré-établissement national (PENT) avec une liste négative, ouvrant ainsi plus de secteurs à l'arrivée de fonds étrangers.

Les entreprises chinoises se sont aventurées à l'étranger pour investir, ce qui s'est traduit par des opportunités de croissance pour les résidents locaux. De 2013 à 2016, l'investissement direct étranger non financier de la Chine a atteint 491,5 milliards de dollars, soit une hausse de 21,6 % en glissement annuel.

La Chine cherche depuis toujours des avantages partagés. Selon les autorités, au cours des cinq prochaines années, les importations totales du pays devraient atteindre 8 000 milliards de dollars, les investissements étrangers 600 milliards de dollars, les investissements étrangers 750 milliards de dollars et les voyages à l'étranger 700 millions. Ces chiffres annoncent un marché plus important, plus de capitaux et de meilleures opportunités de revenus pour les pays du monde entier.

 

Les projets de la Chine pour un meilleur développement mondial

Depuis le début de la crise financière internationale en 2008, l'économie mondiale est restée morose. Il a été difficile pour le monde d'échapper à la tourmente du ralentissement économique et de passer des anciens moteurs de croissance à de nouveaux. La Chine essaie activement d’y parvenir.

Face au ralentissement économique, la Chine n'a pas adopté de politique de relance à grande échelle, mais a poursuivi un développement innovant, coordonné, vert, ouvert et inclusif, a encouragé la réforme structurelle de l'offre et a réformé les forces productives libérées et développées. Par conséquent, l'économie chinoise a montré une dynamique croissante, établissant un bon modèle pour le monde. Accueilli par la Chine en 2016, le Sommet du G20 de Hangzhou a élaboré un plan de haut niveau pour les réformes structurelles, avec des domaines prioritaires, des principes directeurs et des indicateurs d'évaluation, offrant l'expérience de la Chine pour le développement mondial.

Face à un manque de biens publics mondiaux, la Chine tente de combler les lacunes. Le pays a proposé l'initiative des nouvelles Routes de la soie, afin de partager ses opportunités de développement avec d'autres nations situées le long des circuits commerciaux et de réaliser une prospérité commune. La Chine a également contribué à la création de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures et de la Banque de développement des BRICS, qui fournissent un soutien financier systématique au développement régional coordonné.

Le développement rapide de la Chine a attiré l'attention du monde et est devenu un modèle pour les pays en développement. En raison de l’impact de la crise financière internationale de 2008, de nombreux pays développés ont été enfermés dans le marasme économique au cours des dernières années, de même que certaines économies de marché émergentes. Cependant, la Chine a maintenu une croissance stable. Entre 2013 et 2016, le taux de croissance économique annuel moyen de la Chine a oscillé autour de 7,2 %, un taux considérablement plus élevé que la moyenne mondiale de 2,5 % et même que la croissance moyenne de 4,0 % des économies en développement. Cela illustre les avantages du développement de la Chine et a inspiré plus de pays à apprendre et à emprunter de ses expériences de développement. Le développement de la Chine montre qu'un pays peut choisir son propre chemin de développement en fonction de son histoire et de sa situation. Le développement de la Chine a renforcé la confiance des autres pays dans le choix d'un modèle indépendant adapté de manière optimale à leurs propres conditions et réalités nationales.

De toute évidence, les progrès de la Chine offrent des opportunités pour le développement mondial et le pays contribue à la mise en place d'une économie innovante, dynamique, interactive et inclusive.

 

L'auteur est professeur au département d'économie de l'École du Parti du Comité central du PCC.