Abonner à La Chine
Autres périodiques
publés par
la Maison d’édition de
La Chine
  • Société
L’histoire d’une « fille de Yale »
Texte de Zhang Lei Photographies de Zhou Chao

 

 

  

 

 

 

La jeune Américaine Jenna Cook est arrivée en Chine à la recherche de ses parents biologiques. Elle a rencontré 44 familles, en vain. Cependant, ces 44 fois rencontres lui ont permis de découvrir la Chine. Sa mère adoptive Margaret Cook a aussi mieux compris sa fille Jenna à travers ce voyage en Chine. Et les personnes inquiètes par l'abandon d'un enfant sont quelque peu soulagées dans leur cœur.

 

Née le 2 février 1992, Jenna Cook a été abandonnée alors qu'elle n'avait qu'un mois tout près du Service administratif de Zongguan dans la ville de Wuhan, capitale de la province du Hubei. Peu après, une femme célibataire américaine nommée Margaret Cook a adopté l'enfant.

Du 17 mai au 12 juillet 2012, Jenna Cook a passé huit semaines à Wuhan. Cette jeune étudiante à l'Université de Yale espérait retrouver ses parents biologiques à travers ce voyage. À l'aide des médias, elle a reçu 200 appels téléphoniques, et rencontré 44 familles, dont 36 qui ont effectué un test ADN avec elle, mais les résultats n'ont pas été satisfaisants. Malgré tout, elle a retiré quelque chose de ce voyage.

 

La famille venue de Hangzhou

Une femme boiteuse en chemise rouge est entrée dans la salle de rencontre. Elle a la mine rouge foncé et l'air affolé. Derrière elle, c'est un homme qui paraît gêné et baisse la tête. C'est la première famille que Jenna Cook a rencontrée le 6 juin.

La femme s'assoit au bout d'une table longue et l'homme à ses côtés. En face de Jenna Cook, la femme commence à raconter son histoire. Originaires du district de Yingcheng dans la province du Hubei, ils sont venus dans la ville de Hangzhou de la province du Zhejiang gagner leur vie. Cette fois-ci, ils sont retournés spécialement à Wuhan, parce qu'en février 1992, ils ont abandonné leur quatrième fille lorsqu'elle a été mise au monde.

« Je n'avais pas les moyens de la nourrir », a confié la femme.

Lorsqu'ils ont vu dans le journal l'annonce de Jenna Cook à la recherche de ses parents, ils se sont remémoré le choix difficile qu'ils ont dû faire à l'époque à cause de leur situation familiale. Aujourd’hui, leurs conditions de vie se sont relativement améliorées, ils veulent réaliser leur vœu. Comme ils ne veulent pas cultiver la terre dans leur région natale, ils sont venus à Hangzhou pour travailler dans une usine. « Nous confectionnons des couvertures ouatées pour l'exportation aux États-Unis », explique l'homme. Ils travaillent 10 heures chaque jour et doivent faire des heures supplémentaires 5 jours par semaine, sauf le mercredi et le dimanche. En écoutant ce qu'ils racontent, Jenna Cook s'est soudain mise à pleurer.

 

1   2   >  

Copyright by China Pictorial © 2000-2002 ALL RIGHTS RESERVED
Reproduction in whole or in part without permission is prohibited.

Director E-mail:xubu61@163.com
Add:33 Chegongzhuang Xilu, Haidian District, Beijing 100044, China
Questions, Comments, or Suggestions? Please send to:
cnpictorial@gmail.com